Summary

Au Bénin, les chercheurs du CBGP et leurs partenaires de l'UAC (coord. Gualbert HOUEMENOU) ont choisi de travailler à Ladji, sur les berges cotonoises du lac Nokoué, où ils travaillent depuis cinq ans sur les liens entre environnement (eaux, rongeurs, bétail) et la santé. 

La mission de Gauthier DOBIGNY (CR IRD, UMR CBGP, coord. SCARIA) a été l'occasion de rencontrer les autorités traditionnelles (Mr Georges GNONLONFOUN, chef de quartier), les points focaux du volet communautaire du projet (Melle Chimène BOSSOU, étudiante, et Mathias GNONLONFOUN, relais communautaire à Ladji) ainsi que le docteur Théophile HOUNHOUEDO (responsable de l'ONG La Vie Nouvelle, partenaire du projet, et du Centre Medico-Social de Ladji) afin de leur détailler les enjeux et objectifs du projet SCARIA. Cette réunion a également été l'occasion de préparer avec eux la mise en place d'un groupe de travail réunissant experts académiques, acteurs opérationnels et représentants des communautés locales. Ce groupe de travail sera chargé de mobiliser les connaissances scientifiques et locales afin de co-construire une stratégie communautaire de lutte contre les rongeurs au travers de l'aménagement de l'environnement du quartier (Enviroment-Based Rodent Management, ou EBRM - cf. site web).

Réunion d'information

Par ailleurs, une seconde matinée de travail a été organisée pour que G. DOBIGNY fasse une restitution des dernières cinq années de travail menées à Ladji par l'IRD et ses partenaires béninois devant un parterre de conseillers et de représentants des différents hameaux du quartier. Il a ensuite répondu aux nombreuses questions qui lui ont été posées par les habitants au sujet des rongeurs nuisibles de la zone, de la leptospirose qui nuit à la santé des populations sans être diagnostiquée donc prise en charge, et de la qualité des eaux du quartier, notamment celles des puits que 40% des foyers continuent à utiliser pour des usages domestiques. Cette séance a été conclue en annonçant le lancement officiel de SCARIA à Ladji suite à l'accord unanime de l'assemblée.

Pour en savoir plus : https://www.ird.fr/attenuation-communautaire-de-defis-lies-aux-rongeurs-en-milieu-urbain-africain