La 25e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations-Unies sur les changements climatiques (COP25) se tient à Madrid (Espagne) du 2 au 13 décembre 2019. Les chercheurs de l’IRD et leurs partenaires organisent des événements parallèles aux négociations, sur les interactions entre les sciences et les territoires. L’objectif : renforcer les liens entre les scientifiques et les acteurs locaux pour construire ensemble des politiques et des solutions d’adaptation au changement climatique à l’échelle des territoires.

COP25 Madrid 2019

© UNCCC

Bloc de texte

Quatre ans après la signature de l’Accord de Paris, l’enjeu de cette conférence est d’accroître les engagements des États pour réduire les émissions de gaz à effet de serre - responsables du réchauffement climatique - d’ici 2020.

Bloc de texte

Les sciences au service des acteurs territoriaux

Alors que les chercheurs produisent de nouvelles connaissances sur le changement climatique et ses impacts, établissant des constats et des scénarios alarmants, leur prise en compte par les décideurs et acteurs territoriaux demeure faible. Or, les recherches permettent d’évaluer les vulnérabilités des territoires et peuvent contribuent à éclairer les acteurs locaux dans leurs politiques d’adaptation au changement climatique. 


L’IRD et ses partenaires organisent 3 side event à la COP25. L’objectif : proposer une réflexion collective afin de renforcer l’impact de la science auprès des décideurs à l’échelle des territoires, autour des questions suivantes :

  • Comment promouvoir le dialogue entre scientifiques et acteurs territoriaux pour mieux comprendre la complexité des enjeux liés au changement climatique ?
  • Quelles démarches mettre en œuvre pour co-construire des solutions adaptées aux contextes locaux ?
  • Quels dispositifs déployer pour venir en appui à la décision ?

Ces échanges s’appuieront sur des exemples de solutions d’adaptation et d’outils d’aide à la décision déployés en Afrique de l’Ouest, en Amérique du Sud, en Méditerranée et en France, co-construits avec des chercheurs au Nord et au Sud. Acteurs de la société civile, décideurs et chercheurs animeront ces débats.

 

> Samedi 7 décembre, 18h30-20h (Pavillon Union Européenne) - Comprendre les enjeux du changement climatique pour venir en appui à la décision : exemples sud-américain et méditerranéen.
> Lundi 9 décembre, 14h40-16h50 (Pavillon de l’IFDD-Francophonie) - Comprendre les enjeux du changement climatique pour venir en appui à la décision : exemples africains.
> Jeudi 12 décembre, 13h15-14h45 (Pavillon de l’UNFCCC) - Se protéger des effets du changement climatique : exemples chiliens, sénégalais et français.

 

La lutte contre les changements climatiques est une priorité scientifique de l’IRD, qui propose une approche scientifique intégrée au service du développement durable. Conduites sur le long terme en partenariat avec des scientifiques des pays du Sud, les recherches pluridisciplinaires de l’IRD portent sur les enjeux globaux dans les régions tropicales. Elles visent à :

  • Comprendre les mécanismes du climat et anticiper les changements tant au niveau global que régional.
  • Mesurer les impacts du changement climatique sur les écosystèmes et les conditions de vie des populations et proposer des solutions d’adaptation.
  • Maîtriser les facteurs du changement climatique et limiter ces changements. 

Pour l’IRD, la science s’avère indispensable à la mise en œuvre de l’accord de Paris et à l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD). Mobilisés depuis la COP20, les chercheurs de l’IRD et leurs partenaires mettent cette année l’accent sur la vulnérabilité des territoires dans la zone intertropicale et méditerranéenne. 


Contact : presse@ird.fr 

Pour aller plus loin

>> Télécharger le communiqué de presse 

>> Consultez le programme