Summary

Updated 11/09/20

Les partenariats de l'IRD au Maroc sont centrés sur des thématiques stratégiques au regard des priorités du développement et intègrent des approches disciplinaires de plus en plus diversifiées.

La collaboration de l’IRD et de ses partenaires des unités mixtes de recherche avec ses partenaires marocains est centrée sur le développement d’une recherche d’excellence, de la formation et de l'expertise autour des problématiques scientifiques permettant de contribuer à trois grandes priorités nationales marocaines :

  • renforcer les compétences et l’offre de formation pour une meilleure employabilité des jeunes chercheurs, ingénieurs et techniciens;
  • accompagner la mise en œuvre du Plan Maroc Innovation et l’animation des cités de l’innovation dans le domaine des sciences appliquées et de l’innovation responsable; 
  • contribuer au rapprochement des communautés scientifiques régionales sur des problématiques de dimension globale et donc potentiellement partagées.

Partenariats marocains

  • Universités et établissements de recherche

    Centre National de l’Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires / Rabat (CNESTEN)

    Missions du Centre National de l’Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires de Rabat :

    • Promouvoir la recherche scientifique et les applications des techniques nucléaire 
    • Préparer les bases technologiques nécessaires à l'introduction de l'électronucléaire 
    • Constituer l'outil technique de l'Etat en matière de sûreté et sécurité radiologique

    Principal projet en collaboration : 

     

    Centre Royal de Télédétection Spatiale (CRTS)

    Le Centre Royal de Télédétection Spatiale est l'institution nationale responsable de l'utilisation, de la promotion et du développement de la télédétection spatiale au Maroc. Il est chargé de coordonner et de gérer les programmes nationaux de télédétection spatiale en partenariat avec les ministères, les universités et les opérateurs privés.

    Principal projet en collaboration : 

     

    Ecole Nationale Forestière d’Ingénieurs / Rabat –Salé (ENFI)

    L'Ecole Nationale Forestière d’Ingénieurs a pour missions :

    • formation d’Ingénieurs d’Etat des Eaux et Forêts spécialisés ;
    • expertise et formation continue ;
    • travaux de recherche avec large application dans les stratégies forestières et les projets de développement des zones de montagne.

    Principal projet en collaboration : 

     

    Institut National d'Aménagement et d'Urbanisme/Rabat (INAU)

    L’INAU, crée en 1981, est un établissement de formation de cadres supérieurs en aménagement et urbanisme. Il est le seul établissement de formation au Maroc qui traite des problèmes de l’organisation de l’espace et des différents instruments d’intervention sur celui-ci.

    L’INAU est classé dans la catégorie " A " regroupant les facultés et les grandes écoles de l’enseignement supérieur au Maroc (Ecole Mohammedia des Ingénieurs, l’Ecole Hassania des Travaux Publics, Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, etc.).

    Il est juridiquement placé sous la tutelle du département gouvernemental chargé de l’Urbanisme et de l'Aménagement du territoire (actuellement, c’est le Ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’Espace).

    Le siège de l’Institut se trouve à Rabat, sis boulevard Allal Al fassi, Madinat Al Irfane – Rabat Instituts.

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Institut National de Statistique et d'Economie Appliquée/Rabat (INSEA)

    L’Institut National de Statistique et d’Economie Appliquée assure la formation de cadres supérieurs dans les domaines suivants :

    • Actuariat & finance ;
    • Informatique ;
    • Economie appliquée ;
    • Statistique ;
    • Recherche opérationnelle ;
    • Démographie.

    Les ingénieurs de l’INSEA sont destinés à servir dans les administrations publiques, les organismes publics et semi-publics et le secteur privé. L’INSEA accueille, outre les étudiants marocains, des étudiants d’autres pays, notamment ceux d’expression française.

     

    Institut National de la Recherche Halieutique / Casablanca (INRH)

    La mission de l'INRH est l'évaluation des ressources halieutiques et leur suivi, l'étude du fonctionnement des écosystèmes marins et littoraux ainsi que la surveillance de la qualité et de la salubrité du milieu marin. L'institut est en charge des essais des techniques de pêche et de valorisation des produits de la mer et de l'évaluation des potentialités aquacoles du littoral national et réalisation des recherches, à même de contribuer au développement de l'aquaculture marocaine.

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Institut National des Sciences de l'Archéologie et du Patrimoine (INSAP)

    L’Institut National des Sciences de l’Archéologie et du Patrimoine (I.N.S.A.P.) est une institution d’Etat placée sous la tutelle du Ministère de la Culture. Il est conçu comme un organe d’enseignement, de formation et de recherche en sciences de l’archéologie et du patrimoine.

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM)

    L’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM) est une institution créée auprès de Sa Majesté Chérifienne. Il est régi par le Dahir Royal (n°1-01-299) portant sa création et son organisation et formant son statut général. Il est doté de la pleine capacité juridique et de l’autonomie financière.

    L’IRCAM a pour vocation de donner avis à Sa Majesté sur les mesures de nature à sauvegarder et à promouvoir la langue et la culture amazighes dans toutes ses formes et expressions. En collaboration avec les autorités gouvernementales et les institutions concernées, l’IRCAM concourt à la mise en œuvre des politiques retenues par Sa Majesté et devant permettre l’introduction de l’amazighe dans le système éducatif et assurer son rayonnement dans l’espace social, culturel et médiatique, national, régional et local.

    Principal projet en collaboration : 

     

    Institution Agronomique et Vétérinaire Hassan II / Rabat (IAV)


    L' IAV propose un enseignement supérieur, de recherche et de développement dans les domaines agronomique et vétérinaire : 

    • 7 directions de formation (Agronomie, Médecine Vétérinaire, Industries Agro-Alimentaires,…) ;
    • 35 départements d'enseignement et de recherche ;
    • 2 campus (Rabat, Agadir) ;
    • 3 fermes d'application.

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Université Abdelmalek Essaadi / Tetouan (UAE)

    L'Université Abdelmalek Essaâdi est considérée comme l'université principale du nord du royaume marocain. Cette université est composée de 15 institutions, notamment des écoles et des établissements répartis dans la région Tanger-Tétouan-AL Hoceima et dans la ville de Larache. Elle couvre les domaines des sciences, du droit, des sciences économiques, des lettres et sciences humaines, des sciences et techniques. 

    Principal projet en collaboration : 

     

    Université Cadi Ayyad de Marrakech (UCAM)

    Créée en 1978 pour répondre aux besoins des provinces sud et sud ouest du Royaume, l'Université Cadi Ayyad compte actuellement 12 facultés et écoles supérieures implantées dans 4 villes universitaires : Marrakech, Kalaa des Sraghna, Essaouira et Safi.

    L'Université Cadi Ayyad (UCA) comprend :

    • 54 laboratoires ;
    • 59 équipes de recherche ;
    • 5 centres d’excellence ;
    • 32 000 étudiants.

    La pratique de la recherche scientifique a démarré en même temps que les activités pédagogiques. Les laboratoires de recherche fondamentale ont progressivement intégré des problématiques liés au développement régional (eau, écologie, valorisation des matières premières régionales, énergie solaire, développement durable, etc.).

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Université Hassan II Casablanca (UH2)

    L’Université Hassan II de Casablanca est une université publique, qui répond aux missions du service public de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. L'Université Hassan II de Casablanca offre une variété de formations dans pratiquement tous les champs disciplinaires (381 filières). Elle contient plus de 117.000 étudiants, 2160 professeurs et 1200 personnels administratifs et techniques. L'Université assure sa visibilité à l’échelle nationale et internationale par ses structures scientifiques diverses (123 laboratoires, 10 centres de recherche, 2 plates-formes de recherche et un observatoire).

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Université Ibn Zohr / Agadir (UIZ)

    L’Université Ibn Zohr est dotée de la personnalité morale et de l'autonomie administrative et financière. Elle a, à ce titre,  pour missions de concourir au développement de la recherche, à la diffusion du savoir, de la connaissance et de la culture, à la préparation des jeunes à l'insertion dans la vie active notamment par le développement des savoir-faire, à la croissance régionale et nationale, etc.

    L’université assure :

    • La formation initiale et la formation continue ;
    • La recherche scientifique et technologique ;
    • La réalisation d'expertises ;
    • La contribution au développement global du pays ;
    • La coopération internationale.

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Université Internationale de Rabat (UIR)

    L’Université Internationale de Rabat regroupe des hommes et des femmes qui s’investissent pleinement dans les domaines de la recherche et de l’enseignement supérieur afin d’accompagner le Maroc dans son développement. Les équipes de l’UIR sont toutes engagées autour de missions claires et partagées par tous :

    • Proposer des formations diplômantes de qualité, adaptées au marché du travail, ouvertes sur l’international et soutenues par des partenaires académiques de renom ;
    • Promouvoir une institution qui, avec le soutien de la diaspora marocaine et africaine, mobilise autour d’elle des institutionnels de premier ordre, des universités et écoles étrangères ainsi que de grands groupes industriels internationaux ;
    • Développer des laboratoires de recherche consacrés à la recherche appliquée dans des domaines de pointe en adéquation avec les besoins des industriels, en termes d’innovation technologique, et du continent africain, en termes de savoir ;
    • Favoriser les rencontres et multiplier les échanges entre les différents acteurs du monde politique, économique, scientifique et de la société civile, afin de débattre des enjeux contemporains à l’échelle régionale et internationale.

    Principal projet en collaboration : 

     

    Université Mohammed V de Rabat (UM5)

    L'Université Mohammed-V de Rabat est une université marocaine située à Rabat. Elle se compose de : 19 établissements, 7 facultés, 3 écoles d'ingénieurs, 2 écoles supérieures et 5 instituts. 

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P)

    L’Université Mohammed VI Polytechnique est une institution orientée vers la recherche appliquée et l’innovation et tournée vers l’Afrique, qui ambitionne de se placer parmi les universités mondialement reconnues dans ces domaines.

    L’Institut International de Recherche en Eau (IWRI : International Water Research Institute), au sein de l'UM6P ambitionne de devenir une référence internationale en matière de recherche, d'éducation et d'innovation dans les domaines de l’eau et du climat. Il a pour vocation de repenser et adapter la recherche, le développement, l’innovation et la formation à de nouveaux paradigmes pour répondre aux futurs défis de l'eau et du climat. IWRI met en oeuvre des programmes inter- et transdisciplinaires autour des enjeux liés à l’eau et au climat, à Benguerir, ainsi que deux futures plateformes de recherche et d'innovation dédiées à l’eau au sein du Campus de Mazagan et Technopôle de Laâyoune.

    L'équipe IWRI est composée de :

    • Abdelghani CHEHBOUNI, Directeur de recherche à l'IRD - UMR CESBIO ;
    • Abdelaziz BELJADID, Professeur Assistant ;
    • Fatima DRIOUECH Professeur Assistant ;
    • Mohammed Hakim KHARROU, Professeur Assistant ;
    • Mohammed SEAID, Professeur affilié ;
    • Nicola ROCHE, Professeur affilié ;
    • Nabil EL MOCAYD, Post Doctorant ;
    • Mohammed GUIDE, Post Doctorant ;
    • Houria ABAHOUS, Post Doctorant.

    Principal projet en collaboration : 

     

    Le CRSA - Center for Remote Sensing Application (CRSA), ou centre des Applications de la télédétection, vise à promouvoir l’utilisation des données de télédétection, Multispectrales et Hyperspectrales, pour la gestion durable des ressources Naturelles (Eau, Sol et Agriculture). Le centre a la particularité de combiner les données spatiales, les systèmes d’information géographique, les modèles de Processus et les données de terrain pour relever les défis liés à la rareté des ressources en eau, l’adaptation des changements, et les conséquences en termes de sécurité alimentaire, au Maroc et plus largement en Afrique.

     

    Université Moulay Ismaïl de Meknès (UMI)

    L'Université Moulay-Ismaïl est une institution d'enseignement supérieur publique et de recherche scientifique à but non lucratif, située à Meknès. Elle se compose de trois facultés, d'une École Nationale Supérieure des Arts et Métiers et d'une École Supérieure de Technologie.

    Principal projet en collaboration : 

     

    Université Sidi Mohammed Ben Abdallah / Fès (USMBA)

    L'Université Sidi Mohammed  Ben Abdallah est une université multidisciplinaire marocaine. Elle se compose de 9 établissements et centre d'enseignements supérieurs et de recherche répartis en quatre sites universitaires, près de 50 000 étudiants et  79 laboratoires.

     

  • Ministères, agences nationales et instances régionales

    Académie Hassan II des Sciences et Techniques / Rabat

    L’Académie Hassan II des Sciences et Techniques de Rabat intervient en matière de :

    • développement de la recherche scientifique et technique
    • définition, élaboration et suivi d’une politique nationale
    • évaluation et financement des programmes de recherche
    • intégration de la recherche dans l'environnement socio-économique national et international

    Le partenariat entre l’IRD et l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques a pour objet de définir les modalités de coopération scientifique et technique. La coopération, en vertu de cet accord, s'exerce soit au niveau bilatéral soit au sein de réseaux multilatéraux et de programmes internationaux. Elle privilégiera le cadre euro-méditerranéen, considéré comme prioritaire avec :

    • un soutien à des programmes de recherche et de formation 
    • la création de structures mixtes internationales de recherche 
    • des dispositifs d’évaluation et de suivi de la production scientifique 
    • l’expertise 
    • la diffusion de la culture scientifique et technique

     

    Agence de bassin hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia (ABHBC)

    Dans le cadre d’une vision prospective de développement, le Maroc a adopté la loi 10/95 sur l’eau qui constitue le cadre légal de sa politique nationale. Cette loi a institué les outils réglementaires et institutionnels, garantissant la concertation élargie au niveau national, régional et local. L'Agence du bassin hydraulique est créée par la loi 10-95 sur l'eau en tant qu'établissement public, doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière, chargé du développement et la gestion de l'eau et du domaine public hydraulique d'un bassin ou groupement de bassins hydrographiques.

    L’Agence du Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia, instituée par le décret n° 2-00-478 du 17 Châabane 1421 (14 Novembre 2000), doit asseoir les bases solides de la nouvelle politique de l’eau mise en place. Le Bassin Hydraulique du Bouregreg et de la Chaouia constitue, l’unité géographique la plus appropriée pour une gestion planifiée et durable des ressources en eau.

    Principal projet en collaboration : 

    Agence du Bassin Hydraulique du Loukkos / Tétouan (ABHL)

    Gestion intégrée et concertée des ressources en eau pour un développement durable du Bassin Hydraulique du Loukkos (évaluation, planification, aménagement des ressources ; exploitation des ouvrages hydrauliques, etc.).

     

    Agence du Bassin Hydraulique du Sebou / Fès (ABHS)

    L'Agence du Bassin Hydraulique du Sebou / Fès travaille à une gestion intégrée et concertée des ressources en eau pour un développement durable du Bassin Hydraulique du Sebou (évaluation, planification, aménagement des ressources, exploitation des ouvrages hydrauliques ; etc.)

     

    Agence du Bassin Hydraulique du Tensift (ABHT)

    L’Agence du Bassin Hydraulique du Tensift est chargée de :

    • Elaborer le PDAIRE et de veiller à son application ;
    • Délivrer les autorisations et les concessions d’utilisation du DPH ;
    • Fournir les aides financières et l’assistance technique dans le domaine de la pollution des RE, de l’aménagement et de l’utilisation du DPH ;
    • Réaliser les mesures et les études nécessaires à l’évaluation, la planification et la gestion des ressources en eau ;
    • Réaliser les mesures de qualité de l’eau et d’appliquer les dispositions réglementaires relatives à la protection des RE et à la restauration de leur qualité ;
    • Proposer et d’exécuter les mesures adéquates pour assurer l’approvisionnement en eau en cas de pénurie d’eau ou pour prévenir les risques d’inondation ;
    • Gérer et contrôler l’utilisation des ressources en eau mobilisées ;
    • Réaliser les infrastructures nécessaires à la prévention et à la lutte contre les inondations ;
    • Tenir un registre des droits d’eau reconnus et des concessions et autorisations de prélèvement d’eau accordées.

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique / Rabat (CNRST)

    Les missions du CNRST sont en relation étroite avec les nouvelles orientations qui lui sont confiées. Il sera notamment chargé de :

    • mettre en oeuvre des programmes de recherche et de développement technologique dans le cadre des choix et priorités fixés par l'autorité gouvernementale de tutelle 
    • contribuer à la diffusion de l'information scientifique et technique, et à la publication de travaux de recherche et d'assurer des travaux de veille technologique
    • apporter son concours au renforcement de l'infrastructure nationale de recherche 
    • effectuer des prestations de services au profit des opérateurs de recherche et de contribuer à la valorisation et au transfert des résultats de recherche 
    • établir des conventions ou contrats d'association, dans le cadre des activités de recherche ou des services, avec les établissements et organismes de recherche publics ou privés 
    • créer des synergies entre les différentes équipes de recherche qui travaillent sur des thématiques prioritaires (réseaux, pôles de compétence) 
    • procéder à l'évaluation et d'assurer le suivi de toutes les activités de recherche ou de services dans lesquelles il est impliqué. 

     

    Direction de la Météorologie Nationale / Casablanca (DMN)

    Missions de la DMN :

    • Activités relatives aux informations et prévisions météorologiques et climatologiques ;
    • Etudes et recherches atmosphériques, de météorologie et de climatologie théoriques, expérimentales et appliquées ;
    • Participation à la préparation des accords internationaux dans les domaines de la météorologie et la climatologie.

    Principaux projets en collaboration : 

     

    Direction de la Recherche et de la Planification de l'Eau/Rabat (DRPE)

    Le Département de l'eau fait partie du Ministère de l'Equipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau.

     Missions principales du Département de l'Eau :

    • la recherche et l'évaluation des ressources en eau 
    • la veille météorologique et l’information sur l’évolution du climat 
    • la planification du développement des ressources en eau 
    • la mobilisation et de transfert d’eau 
    • la gestion des ressources en eau 
    • la contribution à la protection des biens et des personnes via la prévision et le suivi du développement des phénomènes météorologiques à risque 
    • la sauvegarde du patrimoine hydraulique (ressources en eau et infrastructure) 
    • la recherche-développement dans les domaines du climat et de l’eau

     

    Observatoire National du Développement Humain / Rabat (ONDH)

    L’Observatoire a pour mission permanente d’analyser et d’évaluer l’impact des programmes de développement humain mis en oeuvre et de proposer des mesures et des actions qui concourent à l’élaboration et à la mise en oeuvre d’une stratégie nationale de développement humain, notamment dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain.

    Principal projet en collaboration : 

     

    Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Haouz / Marrakech (ORMVAH)


    L’ORMVAH est un établissent public de développement agricole de la plaine du Haouz. C'est un établissement public doté de la personnalité civile et de l’autonomie financière.

    Il est sous la tutelle du ministère de l’agriculture et de la Pèche Maritime.

    Ses missions :

    • Réalisation des études et exécution des équipements hydro-agricoles  et de mise en valeur agricole ;
    • Gestion des équipements hydro agricoles et des ressources en eau à usage agricole ;
    • Vulgarisation des techniques culturales et formation professionnelle ;
    • Développement de la production végétale et animale ;
    • Promotion de l’agro-industrie.

    Principaux projets en collaboration : 

     

     

     

     

  • Associations et Organisations Non Gouvernementales

    Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT)

    L’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre du Maroc (AESVT Maroc) est une association à but non lucratif. Créée en 1994, elle est constituée d’un réseau de 39 sections et gère un réseau de 18 Centres d’Éducation à l’Environnement. Elle a pour mission de mener des actions concrètes dans le domaine de l’environnement notamment à destination des collèges et lycées. A cet égard, l’AESVT Maroc est mobilisé sur le programme Résolutions de l’IRD. En tant que partenaire médiation, l’AESVT réunit et accompagne les membres du club jeune à chaque étape de mise en œuvre (élaboration, réalisation et restitution du projet).  

     

    Association pour l'intégration des migrants dans l'Economie et le Social (AIMES)

    Page Facebook

     

    Moroccan Foundation for Advanced Science, Innovation & Reserarch (MAScIR)

    Le MAScIR est un organisme de recherche à caractère scientifique et technique qui a vu le jour en 2007. Il a pour mission principale la promotion de la recherche scientifique et le développement technologique. MAScIR s’appuie sur la valorisation de la recherche pour mettre son expertise et son savoir faire au service des industriels. 

     

    Réseau Marocain de l’Economie Sociale et Solidaire (REMESS)

    Le Réseau Marocain de l’Economie Sociale et Solidaire (REMESS) un Réseau national créé le 25 février 2006 à partir d'un parterre de 24 réseaux d’organisations de la société civile et d’associations, apolitique, areligieux et à but non lucratif, agissant dans le domaine de l’économie sociale et solidaire et du développement. 

    Le REMESS compte à ce jour 83 organisations au niveau national. Ses membres sont des réseaux d’associations et coopératives, des groupements d’intérêts économiques et des entreprises sociales. Il est organisé en 12 pôles régionaux qui couvrent le territoire du Royaume.

    Page Facebook  :  https://web.facebook.com/remess2006/

     

    Réseau des initiatives agroécologiques au Maroc (RIAM)

    Le RIAM est composé de personnes, de collectifs ou de structures autonomes réunis par la démarche agroécologique et ses valeurs. Il œuvre pour l’émergence et le développement de l’agroécologie au Maroc en partageant des objectifs communs et transversaux aux diverses activités : contribuer à l'autonomie des communautés, contribuer à la souveraineté alimentaire et à la santé, contribuer à la préservation et à la valorisation du patrimoine naturel universel.

    Principaux projets en collaboration  :

    - Observatoire de l’agroécologie au Maroc

    LMI MediTer

Partenariats français et internationaux

Agence française de développement (AFD)


L’Agence Française de Développement (AFD), institution financière publique qui met en œuvre la politique définie par le gouvernement français, agit pour combattre la pauvreté et favoriser le développement durable. Présente sur quatre continents à travers un réseau de 75 bureaux, l’AFD finance et accompagne des projets qui améliorent les conditions de vie des populations, soutiennent la croissance économique et protègent la planète. En 2015, l’AFD a consacré 8,3 milliards d’euros au financement de projets dans les pays en développement et en faveur des Outre-mer.

 

Agence universitaire de la Francophonie (AUF)

L’Agence universitaire de la Francophonie est une association mondiale d’établissements d’enseignement supérieur et de recherche francophones créée il y a près de 60 ans. Elle regroupe 990 établissements universitaires sur les cinq continents dans 118 pays. Elle est également l’opérateur pour l’enseignement supérieur et la recherche. du Sommet de la Francophonie pour l’enseignement supérieur et la recherche.

L’AUF agit pour une francophonie universitaire engagée dans le développement économique, social et culturel des sociétés.

 

Centre Jacques-Berque (CJB)

Le Centre Jacques-Berque pour le développement des sciences humaines et sociales au Maroc est un Institut français de recherche à l'étranger.

Il est sous co-tutelle du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et du ministère des Affaires étrangères, représenté localement par le Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’Ambassade de France au Maroc.

Il mène des activités de recherche au Maroc, en Mauritanie et plus largement au Maghreb. Sa recherche s’articule autour de 4 axes qui recoupent presque toutes ses activités :

  • actions publiques ;
  • histoire et mémoire ;
  • faits religieux ;
  • productions culturelles.

 

Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD)

Le Cirad est l’organisme français de recherche agronomique et de coopération internationale pour le développement durable des régions tropicales et méditerranéennes.

Le Cirad intervient dans les domaines de la gestion de l’eau (en particulier dans le cadre du réseau de coopération en partenariat sur les systèmes irrigués au Maghreb) ; la santé animale (réseau méditerranéen de santé animale, maladies émergentes) ; l’élevage et la gestion des systèmes agro-pastoraux (adaptation au changement climatique, camelins) ; et des arbres fruitiers.

 

Institut français du Maroc (IFM)

L'Institut français du Maroc est un réseau culturel de l'Institut français au Maroc composé de douze établissements. Ils sont situés à Agadir, Casablanca, El Jadida, Essaouira, Fès, Kénitra, Marrakech, Meknès, Oujda, Rabat, Tanger et Tétouan avec une antenne à Larache, et d'une alliance franco-marocaine membre du réseau mondial de l'Alliance française à Safi. Il comprend également les missions culturelle, linguistique et universitaire du Service de coopération et d’action culturelle (SCAC) de l’ambassade de France dont il dépend.

 

UNESCO (UNESCO)

L'UNESCO est l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture. L'UNESCO cherche à instaurer la paix par la coopération internationale en matière d'éducation, de science et de culture. Les programmes de l'UNESCO contribuent à la réalisation des objectifs de développement durable définis dans l'Agenda 2030 adopté par l'Assemblée générale des Nations Unies en 2015.