ePOP - Petites Ondes Participatives, un concept porté par l’IRD et RFI Planète Radio (France Medias Monde).

© https://epop.network/

 

Ce projet est fondé sur un réseau de jeunes citoyens, responsables et solidaires, qui réalisent des courtes vidéos de 2-3 minutes avec leurs smartphones et la diffusent à l’échelle locale, nationale et internationale dans le but de capter le ressenti des populations face aux conséquences des changements globaux de l’environnement.

 

« Nous croyons que la vidéo permet de créer du lien avec les gens. Ce lien qui manque, qui est à retisser et à défendre pour parvenir a une réponse paisible et concertée des défis qui nous attendent tous. » 

 

La méthodologie d’ePOP a été éprouvée dès 2017 dans le Pacifique fédérant un réseau de jeunes observateurs en Nouvelle-Calédonie, à Fiji, au Vanuatu et en Nouvelle-Zélande et portée à la COP23 (Bonn, nov. 2017), à Ocean Day (juin 2017), au 30è anniversaire du GIEC à l’Unesco (mars 2018), au colloque international Island Biology (juillet 2019) et lors de Festivals et de rencontres publiques.

 

ePOP se développe désormais dans l’océan Indien et en Afrique de l’Ouest.

 

Pour les participants de Madagascar, deux prix été décernés à Olivia Christine Jeanne pour sa vidéo lauréate du prix de la jeune réalisatrice intitulé « La valeur des arbres » et à Clerck Randimbison avec sa vidéo « La valeur de l'eau » qui a gagnée la 4ème place du GRAND PRIX .

 

 

Contact :

France : Marie-Eve Migueres    marie-eve.migueres@ird.fr

Madagascar : Marina Ramanandraibe   marina.ramanandraibe@ird.fr

A lire aussi