Fournir des soins de santé aux populations enclavées des zones rurales reste un grand défi pour des nombreux pays, y compris Madagascar. Pour renforcer la capacité du district d’Ifanadiana à mettre en place des activités ciblées pour ces populations particulièrement vulnérables, une étude conjointe de l’IRD et l’ONG PIVOT récemment publie dans « International Journal of Health Geographics » a permis de développer des estimations très précises d’accessibilité géographique aux soins pour tous les ménages de ce district. Il montre que trois quarts de la population de ce district rural habite à plus d’une heure de trajet du centre de santé le plus proche, et a permis d’identifier des populations dont l’accès géographique est très faible (2-5 heures de trajet).

 

 

       L’étude est basée sur une cartographie participative du District d’Ifanadiana sur OpenStreetMap en collaboration avec le « Humanitarian OpenStreetMap Team (HOT) ».

Plus de 100 000 bâtiments, 5 000 zones résidentielles, 13 000 hectares de rizières et un réseau de 23 000km de chemins ont été cartographiés. En outre, un travail de télédétection couplé avec des mesures GPS sur le terrain a permis d’obtenir des estimations de temps de trajet à partir de chacun des ménages d’Ifanadiana vers les structures de santé primaire (centres de santé de base et sites communautaires) les plus proches. Cette approche a permis d’améliorer largement la précision des estimations d’accès géographique par rapport aux méthodes utilisées jusqu’à présent. Pour faciliter l’utilisation opérationnelle des résultats de cette recherche par les prestataires de soins ainsi que par les équipes programmatiques du Ministère de la Sante et ses partenaires, une application web a été développée et est disponible sur le Dashboard de l’ONG PIVOT.

       Cette étude fait partie du projet de recherche « MAGIE - Technologies Mobiles pour l’Accès Géographique aux soins à Ifanadiana: Evaluation et suivi », financé par l’IRD et réalisé en collaboration avec l’UMR Espace-Dev/IRD, l’UMR MIVEGEC/IRD et l’ONG PIVOT.

© Andres Garchitorena

Andrès Garchitorena, chercheur de l’IRD en affectation à Madagascar et Directeur Scientifique Adjoint de l’ONG PIVOT est l’investigateur principal de ce projet. Outre que les résultats de recherche, le projet MAGIE a permis d’initier une collaboration avec l’Ecole de Management et Innovation Technologique (EMIT) de l’Université de Fianarantsoa, à travers la réalisation de « carto-parties » et l’encadrement de trois stagiaires de M2.

Ce projet, dont l’objectif principal est de faciliter la planification et la mise en œuvre d’activités de sante communautaire à Ifanadiana à travers des recherches innovantes, est un bon exemple de l’engagement de l’IRD vers la « science de la durabilité » dans les pays du Sud.

Référence de l’article : Ihantamalala, F.A., Herbreteau, V., Révillion, C. et al. Improving geographical accessibility modeling for operational use by local health actors. Int J Health Geogr 19, 27 (2020). https://doi.org/10.1186/s12942-020-00220-6

Contact : andres.garchitorena@ird.fr