Summary

Covid-19 : la science de la durabilité en action

 

Les conséquences de cette crise seront nombreuses et durables : l’IRD souhaite les mesurer, et travailler à renforcer ses capacités d’anticipation. L’Institut a initié un mouvement de réflexion interne pour tirer les enseignements de la crise, qui a favorisé le décloisonnement, le développement des outils à distance, l’affirmation de la spécificité scientifique de l’Institut.

La crise COVID-19 et ses conséquences invitent à penser la recherche autrement, pour permettre aux scientifiques d’être  mieux entendus et d’avoir un rôle déterminant dans les grandes orientations futures.

Plus globalement, les chercheurs travaillent à penser l’impact sociétal de la crise.

L’Institut COVID-19 Ad Memoriam, créé sous l’égide du WHO Collaborative Center for Research on Health and Humanitarian Policies and Practices de l’IRD basé au CEPED propose ainsi d’associer des « mondes » multiples - chercheurs, soignants, artistes, juristes, associations de victimes, autorités spirituelles et culturelles et grands courants de pensée, représentants de la société civile, philosophes, entrepreneurs... - pour penser ensemble les conséquences de la pandémie de COVID-19.