L’Association Jeunesse Verte du Cameroun (AJVC) et le Réseau des Jeunes pour la gestion durable des Ecosystèmes Forestiers d’Afrique Centrale (REJEFAC), en partenariat avec l’Ambassade de France au Cameroun, ont organisé du 2 au 4 février 2021 à l’Institut Français de Yaoundé (IFC) un atelier-simulation de la COP 15.

Cette conférence préparatoire et de formation des Organisations de la société civile (OSC) a été ordonnancée sous forme d’une simulation de la COP 15 Biodiversité et de la COP 26 Climat. Elle visait le renforcement des capacités techniques et organisationnelles des OSC et leur participation aux négociations internationales relatives à ces deux enjeux.
Cet événement a connu la participation de l’IRD à deux panels qui ont été introduits par le Représentant de l’IRD au Cameroun, Jean-Marc Hougard. Le premier panel a porté sur la biodiversité au cours duquel trois anciens étudiants de l’IRD ont présenté leurs travaux : Moses Libalah et Le Bienfaiteur Sagang de l’Université de Yaoundé 1 (Biodiversité face aux changements globaux : approches pour une meilleure conservation) et Ruksan Bose du Congo Basin Institute (Ecologie des forêts dans la Réserve du Dja). Ces trois étudiants ont été soutenus par l’IRD (UMR Botanique et modélisation de l’architecture des plantes et des végétations, AMAP) et le SCAC de l’ambassade de France au Cameroun. Le second panel a permis de présenter deux initiatives, l’une portée par le Cirad, le Réseau de recherche sur les forêts d’Afrique centrale (R2FAC), l’autre par l’IRD, présenté par Jean-Jacques Braun, le Centre en Biogéosciences de l’Environnement (CBE) du Ministère de la Recherche et de l’Innovation (MINRESI). Pour ce dernier, l’IRD a été mandaté par le MINRESI pour l’accompagner dans la création de ce centre sur le campus scientifique de Nkolbisson à Yaoundé.